Appeler


L’ORTIE (Urtica Dioica), un trésor pour vos chevaux

Vous en avez probablement presque tous autour de vos écuries, proche du tas de fumier, le long des clôtures ou ailleurs.

Et,  pauvre elle,  vous la considérez comme une mauvaise herbe envahissante car elle pique…….quand on la touche à mains nues.

De nombreux articles parlent  des bienfaits de  l’ORTIE pour les humains.  Mais la plupart des animaux proches de nous  sont aussi des mammifères, non ?

Voici donc comment je résume ce que vous pouvez faire avec l’ORTIE qui pousse autour de chez vous pour vos CHEVAUX.

Protégez vos bras et vos jambes : Fauchez ou coupez-la, laissez-la sécher complètement au gros soleil.

Selon sa hauteur, couper ou hacher grossièrement  et  laissez-la en libre-service à vos chevaux dans le pacage.

Observez !

Ils vont probablement tous aller en manger, une ou plusieures fois, selon leurs besoins et leurs carences.

 

 

 

L’ORTIE, cette plante merveilleuse est  principalement :

Reminéralisante :  convalescence, lors de la croissance ou de faiblesses ostéoarticulaires, ligaments, tendons

Antianémique : sa teneur en fer assimilée par l’organisme grâce à la Vitamine C aide à lutter contre l’anémie

Antihistaminique : excellente en prévention ou en soin pour un cheval qui a tendance à  faire de la dermite estivale, des allergies cutanées ou autres

Stimule la circulation du sang : conseillée en cas d’arthrite,  rhumatisme ou fourbure

Astringente : resserre les tissus, réduit l’inflammation de la peau

Elle est idéale en cure pour éliminer les toxines accumulées. Un excellent dépuratif du sang.

 Si vous décidez de la hâcher  plus finement (sans en faire de la poudre) et de vous-même contrôler la quantité journalière, contactez –moi ou un autre professionnel pour connaître le dosage et la durée selon le but recherché. Je ne vous  conseille toutefois pas de la conserver à long terme car son taux d’humidité sera tout de même encore trop élevé  pour garantir la conservation de la qualité à long terme.

Et si vous en avez pas autour de chez vous, ou que vous en avez besoin à une autre période que le plein été, vous en trouvez ici

Rappelez-vous que Naturel ne veut pas dire complètement sans danger et  l’efficacité dépend aussi de la qualité des plantes (BIO, cueillette, séchage, entreposage) . Aussi, un produit naturel ne se donne, que très rarement à long terme, mais plutôt sous forme de cure ou par intermittence en tout cas selon les besoins.

Pour finir avec ne  touche d’humour : Sachez que si vous êtes piqués, c’est aussi excellent pour activer votre circulation du sang. D’ailleurs, si vous avez toujours froid aux pieds, si vous osiez vous  frotter la plante des pieds de temps en temps avec de l’ortie, votre inconfort serait surement bien amélioré…..

Mais ça, c’est une autre histoire….