Appeler


Déjà des vers…

Les vermifuges naturels expliqués : les bienfaits

(selon Anne Kaeffer – Technique d’Élevage)

 

Succès immérité lié à une mode du « naturel » ou réelle efficacité ?
Les bienfaits et les avantages des vermifuges naturels expliqués et discutés au regard des compositions des produits.

Si vous ne l’avez pas déjà parcouru, je vous conseille de vous reporter à cet article pour retrouver toutes les recettes déclarées à ce jour : Les vermifuges naturels expliqués : les recettes

Un produit est dit vermifuge s’il provoque la « fuite » des parasites. Il doit donc avoir un effet répulsif ou destructeur sur les dits-parasites. Un produit qui n’a aucun effet sur les vers ne peut être considéré comme un vermifuge au sens propre. Mais il existe des produits qui sans effet vermifuge à proprement parlé, peuvent avoir une action indirecte sur les vers. Ces effets sont classés dans la catégorie « Autres effets indirects ».

 La forme que doit prendre l’ingrédient pour prétendre aux effets énoncés dans ce tableau est précisée en italiques.

 Dans ces recettes, on recense les ingrédients déclarés suivants par ordre alphabétique :

 


tableau-partie-1


tableau-partie-2

 

 

Pour voir la suite du tableau, les recettes et le mode d’emploi…

Voici le lien pour consulter l’article et ses liens au complet.

Tellement intéressant et complet que je devais vous le partager.

https://www.techniquesdelevage.fr/2014/02/les-vermifuges-naturels-expliqu%C3%A9s-les-bienfaits.html

 

 

Et sur le même sujet : connaissez-vous le vermifuge naturel, répulsif contre les poux, les tiques, les fourmis, et même au jardin et plus…….. :

 

La Terre Diatomée ?

 

Grâce au mouvement écologique pour la gestion des jardins potagers (heureusement entre autres) la terre diatomée commence à se faire connaître au Québec comme vermifuge pour les chevaux et les petits animaux.

Terre Diatomée (source : https://eap.mcgill.ca/publications/EAP61f.htm)

 

La terre diatomée est un pesticide relativement sécuritaire. Elle renferme de minuscules squelettes de plantes unicellulaires finement moulues s’avérant efficace contre plusieurs insectes, tels les perce-oreilles, coquerelles, fourmis et lépismes argentés. Cette terre provoque la mort de ces derniers en retirant l’enduit cireux qui empêche normalement la perte d’eau; l’insecte meurt alors de déshydratation. Cependant, ce pesticide devrait être utilisés principalement dans les édifices où les insectes ne sont tolérés, puisqu’il possède, en un sens le désavantage de ne pas être sélectif, tuant ainsi les insectes nuisibles de même que ceux qui sont bénéfiques. Heureusement, la plupart des abeilles ne sont pas affectées par la terre diatomée pois-tue celles-ci sont très poilues.

Au Québec, la terre diatomée est fait par Environnement Chemfree, et peut être procurée sous le nom d’`Insectigone’, chez W.H. Perron, Pascal, Rona, plusieurs centres de jardinage et au Projets pour une Agriculture Ecologique.

En Ontario et ailleurs au Canada, une marque connue est `Fossil Flower’ et est disponible dans plusieurs centres horticoles. Cependant, la plupart des formulations de cette compagnie contiennent des pesticides synthétiques et ne devrait pas être utilisées par les jardiniers organiques.

Je l’utilise avec succès depuis plusieures années, mais j’ai besoin d’en apprendre plus afin de traiter tous ces types de vers…car on sait jamais si on les a bien tous éliminés. Ceux des intestins, de l’estomac et où encore ?

Comment faire pour bien faire : produits conventionnels,  produits naturels divers ? Rien n’est jamais pareil pour personne puisque plusieurs facteurs changent les besoins.

Mais, j’avoue que je trouve cela compliqué parfois.

Et vous ? Merci de nous partagez vos expériences !